La déclaration fiscale

LA DÉCLARATION FISCALE

1. FAUT-IL REMPLIR UNE DÉCLARATION FISCALE DANS SON PAYS DE RÉSIDENCE ?

ATTENTION : L'introduction du prélèvement à la source n'a pas exempté le contribuable de son obligation de déclaration des revenus en France, qui reste identique sur la forme.

 Le frontalier qui travaille au Grand-Duché du Luxembourg et habite en France est obligé d’établir une déclaration fiscale annuelle dans son pays de résidence, quelle que soit sa situation familiale.

Il doit déclarer l’ensemble des revenus perçus (au Luxembourg et le cas échéant en France), ainsi que ceux de son conjoint, s’il est marié ou pacsé. Il devra aussi renseigner les revenus de capitaux et les revenus locatifs immobiliers (revenus fonciers suivant la déclaration n°2044).

Les salaires perçus au Luxembourg ne sont pas imposables en France. Il est cependant nécessaire de les déclarer. En effet, les services fiscaux français vont additionner les revenus luxembourgeois et les revenus français du foyer fiscal, afin de déterminer le revenu global du foyer et déterminer ainsi la tranche d’imposition du foyer fiscal français.

Seuls les revenus perçus en France seront imposés, mais la tranche dépendra du montant global perçu en France et à l’étranger. C’est ce qu’on appelle la règle du taux effectif.

Même si le contribuable n'est pas concerné par ces cas de figure (par exemple, frontalier célibataire, qui n'a pas d'autre source de revenu), il doit obligatoirement informer le fisc français et donc remplir une déclaration dans son pays de résidence. Par ailleurs, cette déclaration fiscale sert de base de calcul pour la taxe d'habitation, la prime d'activité. En outre, elle permet d'obtenir un avis d'imposition ou de non-imposition, qui peut ensuite être exigé lors de diverses démarches administratives (allocations familiales, prêts, etc.).

2. QUELS FORMULAIRES REMPLIR ?

Le formulaire principal est le formulaire n°2042. Chaque contribuable doit obligatoirement le remplir. Les frontaliers qui perçoivent des salaires ou des pensions provenant du Grand-Duché du Luxembourg ou de Belgique (soumis au taux effectif), doivent remplir le formulaire n°2042C.

Pour rappel, ce formulaire se substitue au formulaire n°2047 (communément appelé formulaire « rose »).

Le formulaire n°2042C concerne exclusivement les revenus, salaires et pensions provenant du Luxembourg ou de Belgique (et non ceux de l'Allemagne par exemple). Le formulaire n°2047 (rose) doit donc toujours être rempli dans les cas suivants :

  • si, en plus des salaires ou pensions, le travailleur perçoit d'autres revenus de source étrangère,
  • si le travailleur perçoit des revenus d'un autre pays qui n'est pas soumis au taux effectif (exemple : l’Allemagne)
  • s’il exerce une profession libérale.

COMMENT REMPLIR LE FORMULAIRE N°2042C ?

  • Dès le début, il faut cocher la case « Salaires et pensions exonérés retenus pour le calcul du taux effectif ».
  • Dans la partie Traitements et salaires, il faut indiquer les revenus imposables.
  • Dans la partie intitulée Salaires et pensions exonérés retenus pour le calcul du taux effectif, il faut reporter la rémunération brute diminuée des cotisations sociales et des impôts payés au Luxembourg sur les lignes 1AC à 1DC (total des salaires exonérés).

Rémunération brute (cotisations sociales + impôts) = montant à indiquer sur les lignes 1AC à 1DC.

  • Le montant éventuel des frais professionnels doit être indiqué lignes 1AE à 1DE (frais réels). Si le travailleur frontalier n’opte pas pour les frais réels, un abattement forfaitaire pour frais de 10 % sera automatiquement calculé.
  • Enfin, les pensionnés doivent remplir les lignes 1AH et 1DH (total des pensions nettes encaissées exonérées de source étrangère) de la déclaration n°2042C.

DOCUMENTS NÉCESSAIRES POUR REMPLIR LA DÉCLARATION FISCALE

Le travailleur frontalier doit se munir de son certificat annuel de rémunération (reçu de son employeur), du formulaire n°2042 (de couleur bleue) et du formulaire n°2042C. S’il perçoit des salaires, des pensions, ou d’autres revenus de source étrangère (voir le point 2.2 à cet effet) ou s’il perçoit des revenus d’un autre pays qui n’est pas soumis au taux effectif ou s’il exerce une profession libérale, il devra utiliser le formulaire n°2047 (rose).

REMPLIR LA DÉCLARATION FISCALE EN LIGNE

Depuis 2019, toutes les déclarations doivent être remplies en ligne. Les contribuables qui n'ont pas internet ou qui rencontrent des difficultés peuvent se rendre dans les centres des finances publiques, à l'accueil des services des impôts pour les particuliers. Des ordinateurs sont à leur disposition. Pour les contribuables qui résident dans une zone « blanche », ou qui ne se sentent pas capables de remplir ces formalités en ligne, les déclarations papier sont tolérées, uniquement s’il s’agit d’une première déclaration. Cette dernière exception concerne notamment les personnes âgées, handicapées ou dépendantes.

La déclaration en ligne est accessible même en cas de changement de situation familiale en 2021 (mariage, pacs, divorce, séparation, rupture de pacs, décès du conjoint ou du partenaire). Par ailleurs, ces changements peuvent être déclarés en temps réel sur le portail des impôts et notamment sous l’onglet « gérer mon prélèvement à la source ».

Il faut cocher les cases correspondant aux types de revenus et de charges qui doivent être déclarés, en particulier la case

Traitements, salaires, en y intégrant les salaires exonérés retenus pour le calcul du taux effectif.

La déclaration en ligne est simplifiée et permet d’apporter plusieurs fois des corrections en cas d’erreur. Les services sont accessibles sur le site internet www.impots.gouv.fr ou surmon.service-public.fr

La déclaration des comptes bancaires ouverts à l’étranger est obligatoire. Il faut cocher la case 8UU (Comptes ouverts, détenus, utilisés ou clos à l’étranger) de la déclaration 2042 et compléter le formulaire Cerfa n°3916 accessible sur www.impots.gouv.fr.